ERROLL GARNER

ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE

ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE
ERROLL GARNER - THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967 - VINYLE

VINYLE

ERROLL GARNER

THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967

Première édition limitée à 3000 exemplaires

52,00€

45 RPM/SIDE A

  1. Autumn Leaves
  2. These Foolish Things
  3. The Shadow of Your Smile

45RPM/SIDE B

  1. Like It Is
  2. Misty
  3. Blue Moon
  4. Thanks for the Memory

Erroll Garner - la magie venue des Cieux

Adulé par ses pairs qui n’hésitèrent jamais à le placer au panthéon des génies les plus purs et spontanés que le jazz ait engendré, autant que par le grand public, qui instinctivement vit en lui, au même titre que Duke Ellington, Count Basie ou Ella Fitzgerald, l’un de ces magiciens de l’âge d’or capables de transmuer la souffrance et l’humiliation au cœur de l’expérience afro-américaine non pas en colère et ressentiment mais en pulsion de vie et débordement d’allégresse — Erroll Garner, quarante-cinq ans après sa mort, n’en continue pas moins de constituer une énigme dans l’histoire de la musique populaire américaine du 20e siècle tant son style éblouissant, s’émancipant radicalement de toute forme d’allégeance à quelque courant que ce fut, demeure toujours aussi parfaitement unique qu’insituable.

Né en 1921 à Pittsburgh, Pennsylvanie (d’où est issue une lignée de pianistes majeurs qui, de Earl Hines à Ahmad Jamal en passant par Billy Strayhorn, influèrent en profondeur sur les orientations esthétiques du jazz classique), Erroll Garner - totalement autodidacte mais doué d’une oreille prodigieuse - s’est, dès son plus jeune âge, forgé un style bien à lui, synthétisant les apports des grands maîtres du piano stride (James P. Johnson, Fats Waller) comme de l’ère swing (Earl Hines, Art Tatum), tout en gardant une oreille suffisamment attentive aux avancées de la modernité pour qu’en 1947, à peine installé à New York, le pape du bebop en personne, Charlie Parker, l’invite à participer à une séance, entrée depuis dans la légende… Pour autant, adepte d’une conception orchestrale du clavier influencée par la tradition des big bands swing et d’un rapport à l’improvisation viscéralement lié à la mélodie, Garner gardera toujours ses distances avec l’intellectualisme et le formalisme du bebop, préférant cultiver son jardin en marge des tumultes et des révolutions en un “art du trio” aussi atypique qu’intemporel qui trouvera son apothéose en 1955 avec le succès public international de l’album live “Concert by the Sea”.

Multipliant dès lors les tournées triomphales partout dans le monde, afin de diffuser auprès d’un public enthousiaste les séductions d’une musique généreuse, virtuose et gorgée d’un swing proprement irrésistible, Erroll Garner, sans jamais dévier de sa ligne, continuera néanmoins d’innover, transformant dès le milieu des années 50 son trio en quartet en y intégrant un percussionniste adepte des rythmes afro-cubains et en expérimentant sur disque des formules orchestrales parfois très ambitieuses — ainsi qu’en atteste l’album “Up in Erroll’s Room” enregistré en novembre 1967 qui fait entendre l’orchestre du pianiste accompagné d’une section de cuivres rutilante parfaitement “moderniste”.

C’est précisément quelques semaines seulement avant l’enregistrement de cet album atypique qu’Erroll Garner se retrouva en studio à Berlin à la tête de sa toute nouvelle formation composée d’Ike Isaaks à la contrebasse, Jimmy Smith à la batterie et Jose Mangual aux bongos, pour une séance aussi brève qu’inspirée, curieusement demeurée inédite à ce jour. Développant dans une ambiance délicieusement détendue, les séductions d’un répertoire familier agrégeant à une poignée de standards intemporels (Autumn Leaves, The Shadow of your Smile, Blue Moon, These Foolish Things) deux thèmes originaux parmi lesquels sa composition fétiche Misty, le pianiste superbement secondé par une section rythmique à la fois élégante, minimaliste et pneumatique y offre tout simplement et comme par inadvertance la quintessence de sa poétique. Déclinant, avec cette incomparable sensation de facilité qui de tout temps aura été sa signature, les principales qualités de son style fluide, léger, tout en rebonds et digressions, Erroll Garner comme touché par la grâce, semble ici constamment inventer la musique au présent, sans l’ombre d’une préméditation — mélodies enchanteresses, rythmes endiablés et ornementations baroques s’écoulant de son clavier comme d’une corne d’abondance inépuisable. Cette musique de la joie de vivre, dont l’exubérante légèreté sonne souvent comme une sorte de pudeur et de délicatesse paradoxales, n’a pas son équivalent aujourd’hui. Ces bandes sauvées de l’oubli n’en sont que plus indispensables.

45 tours/Face A


  • Autumn Leaves

  • These Foolish Things
  • The Shadow of Your Smile

45 tours/Face B


  • Like It Is
  • Misty
  • Blue Moon
  • Thanks for the Memory

  • Erroll Garner, Piano
  • Jose Mangual, Bongos
  • Ike Isaacs, Bass
  • Jimmie Smith, Drums

Enregistré au Studio III de la RBB, Berlin, le 2.XI.1967
STEREO ℗ 1967 RBB

Remasterisé par © 2023 THE LOST RECORDINGS à partir des bandes analogiques originales
Gravure 45 tours: Kevin Gray
album vinyle 180g
1ère édition numérotée, 3000 copies
Nouveau Tip-on gatefold imprimé en Italie
Pressé par Marciac Workshop Pressings, France



*Une carte de téléchargement de l'album en 16-bit est incluse avec le vinyle.

UN SAVOIR-FAIRE INÉGALÉ

- Restauration Phoenix Mastering™ à partir des bandes
analogiques originales
- Gravures réalisées par Kevin Gray
- Validation des test-pressings 180g dans nos studios
- Nouveaux Stampers tous les 500 exemplaires
- Cycle lent de pressage
- Contrôle qualité inégalé en Europe
- Nouveau Tip-on gatefold imprimé en Italie
- Pressé par Simon Garcia, en France 🇫🇷

LIVRAISON & GARANTIE

Nous expédions nos produits dans le monde entier avec le plus grand soin. En cas de dommages ou de casses pendant le transport, nous nous engageons à remplacer , à nos frais exclusifs, le produit endommagé.

Les retours sont acceptés dans les 14 jours suivant la réception de votre commande, cependant les frais de retour sont à la charge du client.

VINYLE

ERROLL GARNER

THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967

ERROLL GARNER

THE UNRELEASED BERLIN STUDIO RECORDING 1967

Souvenir de cette découverte

“Cette bande de tout juste 27 minutes est une découverte singulière dans notre catalogue : il s’agit d’un enregistrement studio et non d’un live. La prise de son exemplaire est réalisée dans la première salle à acoustique modulable au monde (le studio 3 de la radio de Berlin). Enfin, il s’agit d’Erroll Garner que je tiens pour l’un des plus grands génies de l’histoire musicale : comment peut-on appréhender tous les aspects de ce qui constitue l’essence même de la musique en étant parfaitement autodidacte ? Je me souviens que nous dansions dans le studio et que le directeur de la RBB nous avait rejoint pour l’écouter !”

Frédéric D'ORIA-NICOLAS
Chercheur de trésors musicaux

Jazz Halo

« Les morceaux d'Erroll Garner capturés lors de cette séance studio expriment tout le talent et la virtuosité du pianiste »

"Je tire mes idées de tout. Une couleur vive, le son de l'eau et du vent ou une image d'une chose cool. Jouer, c'est comme la vie : soit vous la ressentez, soit non".

Un savoir-faire audiophile inégalé.

Garantie 2 ans par The Lost Recordings

SAV à l'écoute des mélomanes

Livraison Monde avec suivi à domicile

NOS MÉLOMANES HEUREUX

Votre avis a bien été envoyé! Merci pour votre contribution.