Oscar Peterson Trio

LIVE AT THE CONCERTGEBOUW 1961

précédent
Oscar Peterson - Live at the Concertgebouw 1961 - CD
Oscar Peterson - Live at the Concertgebouw 1961 - CD
Oscar Peterson - Live at the Concertgebouw 1961 - CD
suivant

Il est 21h en ce 10 février 1961, lorsque Norman Granz monte sur la scène du Concertgebouw d’Amsterdam pour présenter l’un des concerts les plus sensationnels du Oscar Peterson Trio. Norman Granz est le plus grand impésario et producteur de l’histoire du Jazz. Dans les coulisses, son poulain, celui qu’il découvre par hasard un soir de 1949 sur la radio d’un taxi de Montréal, celui qu’il va mener au sommet des pianistes. Celui qu’il présente ce soir là comme « l’Ineffable ». On peut dire que Peterson joue 100 notes lorsque d’autres en jouent 10 mais cette virtuosité n’a rien de dérangeant lorsqu’elle est aussi parfaitement mise au service de la musique. La fluidité des premières notes de l’introduction donne le ton d’un concert exceptionnel… Il s'agit de la première publication de cet enregistrement.

Record 1

  • Announcement by Norman Granz
  • Softly, as in a Morning Sunrise
  • Band Call
  • Con Alma
  • Politics and Poker

  • Record 2

  • Where Do I Go From Here
  • I Remember Clifford
  • It Ain’t Necessarily So
  • Chicago

    • Oscar Peterson, Piano
    • Ray Brown, Bass
    • Ed Thigpen, Drums

    Enregistré au Concertgebouw, Amsterdam
    18.II.1961
    MONO ℗ 1961 VARA
    Remastérisé par ℗ & © 2016 FONDAMENTA
    Fabriqué et imprimé en Allemagne


    Remasterisé à partir des bandes analogiques originales
    Lacquer-cuts: André Perriat
    180g 2-vinyl album
    2ème Edition



    Il est 21h en ce 10 février 1961, lorsque Norman Granz monte sur la scène du Concertgebouw d’Amsterdam pour présenter l’un des concerts les plus sensationnels du Oscar Peterson Trio. Norman Granz est le plus grand impésario et producteur de l’histoire du Jazz. Dans les coulisses, son poulain, celui qu’il découvre par hasard un soir de 1949 sur la radio d’un taxi de Montréal, celui qu’il va mener au sommet des pianistes. Celui qu’il présente ce soir là comme « l’Ineffable ». On peut dire que Peterson joue 100 notes lorsque d’autres en jouent 10 mais cette virtuosité n’a rien de dérangeant lorsqu’elle est aussi parfaitement mise au service de la musique. La fluidité des premières notes de l’introduction donne le ton d’un concert exceptionnel… Il s'agit de la première publication de cet enregistrement.

    Record 1

  • Announcement by Norman Granz
  • Softly, as in a Morning Sunrise
  • Band Call
  • Con Alma
  • Politics and Poker

  • Record 2

  • Where Do I Go From Here
  • I Remember Clifford
  • It Ain’t Necessarily So
  • Chicago

    • Oscar Peterson, Piano
    • Ray Brown, Bass
    • Ed Thigpen, Drums

    Enregistré au Concertgebouw, Amsterdam
    18.II.1961
    MONO ℗ 1961 VARA
    Remastérisé par ℗ & © 2016 FONDAMENTA
    Fabriqué et imprimé en Allemagne


    Remasterisé à partir des bandes analogiques originales
    Lacquer-cuts: André Perriat
    180g 2-vinyl album
    2ème Edition




    CD | 17€